Le plaisir peut-il faire partie d’une stratégie d’investissement ?

Le plaisir peut-il faire partie d’une stratégie d’investissement ?

Les diamants, les vins, les terres rares… sont des placements dits « atypiques » et qui intéressent de plus en plus les investisseurs non satisfaits de la performance des produits financiers traditionnels. En cherchant à diversifier leurs placements, les épargnants veulent aussi se faire plaisir, ce qu’on ne leur reproche pas. Toutefois, c’est un univers dans lequel il est préférable d’être connaisseur ou bien accompagné. Est-il possible de faire rimer épargne et plaisir ?

Un placement plaisir est défini comme un investissement réalisé dans un domaine qui nous tient à cœur et qui rapportera autre chose que des dividendes. Mais il ne suffit pas d’être passionné. Comme tout autre investissement bien géré, il faut le suivre de près. Et si vous choisissez un produit qui vous plaît vraiment, vous pourrez vous tenir informé plus facilement.

Les investissements plaisir répondent en général au besoin de diversification du patrimoine. En effet, acheter des œuvres d’art, des bandes dessinées ou encore des voitures de collection, peut apporter un immense plaisir aux amoureux de ces formes d’art. D’ailleurs, les objets devenant rares au fil du temps prennent de la valeur (ou n’en perdent pas). C’est de cette façon qu’ils permettent de stabiliser un patrimoine, de protéger des crises et même de s’enrichir. Mais attention, plusieurs mauvaises pratiques ont été observées par les autorités concernées, notamment une présentation biaisée des données affichant un rendement élevé et réduisant de manière considérable les risques intrinsèques liés à ces solutions d’épargneParfois, il s’agit malheureusement d’escroqueries pures et simples.

L’importance de se faire conseiller par des experts

Investir son argent dans les produits atypiques ne s’improvise pas. Quelle place accorder à des œuvres d’art, du vin ou à une collection de bandes dessinées dans la diversification de son patrimoine ? Selon les experts, ce type de placement doit représenter entre 5 % et 10 % de votre patrimoine global, car contrairement aux idées reçues, ils sont peu liquides et risqués. Il s’agit d’une règle très importante. Si vous la gardez bien à l’esprit, vous pourrez vous assurer une gestion saine de votre patrimoine et éviter les désagréments.

Il est aussi recommandé de se tourner vers une banque reconnue pour se faire conseiller. Dans beaucoup de cas, des placements atypiques sont proposés par des sociétés généralement non agréées qui promettent des rendements mirobolants. Des propos qui induisent les investisseurs en erreur, car la rentabilité ou les plus-values générées grâce à ce type de placements sont aléatoires puisque chaque « produit » comprend des risques qui lui sont propres.

Tous les objets ne voient pas leur prix s’envoler

Gardez bien cela en tête avant de vous lancer, car les phénomènes de mode peuvent être très dangereux : ils propulsent un objet ou une œuvre au sommet en un claquement de doigts et ces derniers perdent tout de suite leur valeur une fois la vague passée.

Pour éviter cela, les experts sont unanimes. L’objectif est d’abord de se faire plaisir en achetant ce que l’on aime. Ainsi, même si vous êtes déçu par l’évolution des prix, vous aurez toujours la satisfaction de posséder une œuvre ou un objet qui vous est cher. Aussi, seul un connaisseur pourra distinguer un chef-d’œuvre d’une œuvre mineure.

Ainsi, pour ne pas vous retrouver dans une situation compromettante, il est de votre devoir de vous informer au maximum avant d’investir. Et en cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à des experts, qui moyennant quelques dizaines ou centaines d’euros, vous donneront leur avis sur la qualité, la valeur et l’authenticité des pièces que vous souhaitez acquérir.

les-pieces-euros

Les bonnes pratiques avant d’investir son argent

  • Prendre conscience des risques liés aux placements atypiques. Gardez à l’esprit que ni le rendement ni le capital ne sont pas garantis. De plus, la revente peut être plus compliquée que prévu. Certaines offres peuvent cacher des arnaques, vous exposant à des risques supplémentaires.
  • Se méfier des promesses de rendement élevé garanti trop belles pour être vraies. Car aucun produit financier affichant une rentabilité élevée n’est sans risque. Vous devez vous méfier de tout autre discours disant le contraire. Il est fort probablement qu’il cache une arnaque. Méfiez-vous également des vendeurs trop insistants ou qui souhaitent signer le plus vite possible.
  • Informez-vous sur la société porteuse de l’offre (identité, siège social, organisation, numéro d’enregistrement dans le cas d’un investissement en biens divers, etc.) et sur le produit (fonctionnement, prix d’achat et de vente, frais…).
  • Renseignez-vous sur les modalités de revente du produit et sur les délais.
  • Demandez-vous si ce placement correspond à vos objectifs d’épargne et à vos moyens financiers.
  • Ayez toujours une épargne de précaution.

Conclusion…

Est-ce que le plaisir peut faire partie d’une stratégie d’investissement ? La réponse est oui, que ce soit en conduisant sa voiture de collection sur un circuit ou bien en recevant ses bouteilles de vin gravées à son nom en tant qu’actionnaire d’un vignoble. Mais, il ne faut pas oublier que la passion c’est aussi l’impulsion et l’émotion, et que même si certaines stratégies patrimoniales peuvent rapporter gros et coûter peu en fiscalité, il convient toujours de bien s’informer que ce soit juridiquement ou fiscalement et de mettre en place une allocation d’actifs diversifiés.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez diversifier vos placements ou alors obtenir des conseils personnalisés pour choisir la solution d’épargne qui vous convient le plus, sachez que nous sommes là pour vous aider dans votre démarche. N’hésitez pas à nous contacter.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *